Clos Mogador est le fruit de plusieurs générations. Ces générations passées ont été des générations de passionnés, ils ont vécu la vie avec un sens extrême de l´intuition et ont jouit de diverses expérience et émotions. Arrières- grands-pères, grands- pères et parents, nous même, nos fils et nos petits fils, tous ont vécu et vivent avec l´odeur du thym, du romarin, de la lavande, de la terre moulée, de la terre séché, du schiste chaud, nous vivons avec le déambule des mouches, avec le chant des cigales et la nuit avec le chant des grillons, des grenouilles… Printemps fleuris, réveillé par le chant des oiseaux, participe à la promiscuité qui la caractérise et génère nouveaux fruits. Insectes qui de fleurs en fleurs créent des créatures uniques, des baies charnues de gouts incroyables et de parfum irrépétibles. Vigne entre oliveraies, arbres fruitiers, chênes centenaires et pin pignoner, figues sèches, amandes rugueuses, fruits entourés d´arbustes de toute clases, fleurs de toutes saisons. J´ai dans mon esprit l´image de mon fils René, à 3 ans, passant toute la journée avec ses amis cueillant, dans un petit seau les meilleurs mures, ma femme Isabelle sélectionnant les figues pour les sécher ou les manger fraîches. Cela ne peut être fait en vrac, cela doit être fait avec patience comme un enfant qui recueille avec son petit seau. Ensuite la bouteille de Clos Mogador peut réveiller des passions communes. Sans nous rendre compte elle nous amène à voyager par le monde entier ; connaissant des personnages incroyables qui nous remplissent de bonheur. Je m´imagine le discours de notre dernier fils Anderson de 14 ans, comédien, gai, humaniste …il vous dirait avec un grand sourire : « beaucoup de détails de la vie sont beaux et uniques, recueillez les ».
RENÉ III
 

RENÉ BARBIER FERRER

Né à Tarragone le 10 mai 1950, descendant depuis plusieurs siècles d´une prestigieuse famille française vauclusienne (voir le roman d´Elisabeth Barbier les Gens de Mogador). Comme ses ancêtres, il dédie sa vie au monde du vin. Il se forme dans les plus prestigieuses écoles : diplômé en 1971 technicien supérieur en viticulture à l´école de Beaune, en Bourgogne (France), ainsi qu´á Limoux ; De 1971 à 1974, étude d´ œnologie à l´université de Bordeaux (France) où il est l’élève d’Emile Peynaud. Etude de vinification en blanc en alsace (Riquewihr : Doff au Moulin) ; en même temps il travaille dans les caves de ces régions : domaine Moueix (avec l’œnologue Jean – Claude Berrouet, œnologue de Pétrus), la Fleur Petrus et plusieurs propriétés de Pomerol et à St. Émilion ; Formation commerciale à la cave de Sichels. Formation en Champagnisation au Café de Paris (Bordeaux). En 1974, diplômé dégustateur en vins à l´université de Talence (Bordeaux). Son expérience dans le monde du vin s´étend de la viticulture au commerce en passant bien sûr par l´élaboration de son propre vin. En 1979 il achète sa première propriété au Priorat et commence à vinifier son premier vin : Clos Mogador (en l’honneur de ses ancêtres). Plus tard il crée avec son fils : Nelin (vin blanc), puis Manyetes et Espectacle (www. espectaclevins.com : vin de la D.O. Montsant).
ISABELLE
 

ISABELLE MEYER NOIREL

Née à Nancy le 18 janvier 1952. La vie d´Isabelle est traversée par l´art et la création, auxquels elle a dédié une grande partie de sa vie .En 1972, elle fait ses études de chorégraphie à l´école Monique Ronsart de Paris . En 1975 elle crée sa propre école à Tarragona : « Estudio de arte choreografico Isabelle Barbier » (centre reconnu par le gouvernement de la Génèralitad de Catalogne et inscrite à l´ Instituto del teatro de Barcelone). Encore aujourd’hui, elle initie des projets culturels dans le domaine de la danse, de l´art graphique, du théâtre, dans la province de Tarragone et dans le Priorat. Depuis 1993 elle travaille avec son mari, René Barbier, dans leur exploitation Clos Mogador. Elle y est responsable de l´image, du design, de la communication et des relations publiques (publicité, presse, oenotourisme, …). Parmi ses plus belles créations, figure la toile dont elle s´est inspirée pour créer l´étiquette du vin Espectacle ( www. espectaclevins.com).
RENÉ IV
 

RENÉ BARBIER MEYER

Né à Nancy en 1973. Depuis l´âge de 4 ans il habite avec sa famille à Tarragone où il étudie jusqu´au BUP. En 1992, il suit ses études d´œnologie à Falset .A partir de cette même année il commence à apprendre avec son père le métier de caviste à Clos Mogador et à Clos Erasmus de 1992 à 2000. Aussi il reçoit une formation professionnelle avec des personnes qualifiées comme : Fernando Zamora (université Rovira i Virgili) Roberto Xipreso (bodegas Achaval-Ferrer, Argentine) Gerard Gauby (Roussillon, France), Didier Dagneau (Loire, France). Il a participé aux vendanges en Afrique du Sud et aux Etats-Unis …
En 1999, il commence le projet de Manyetes et de Laurona de la D.O. de Montsant. En l´an 2000 il est responsable le l´élaboration du vin de Clos Figueres de Christopher Cannan. De même il crée le premier Nelin, vin blanc du Priorat .En 2000 il achète une vigne abandonnée, la restaure et commence un nouveau projet : Gratallops Bellvisos de l ´entreprise Sara y René Viticultors (Sara Perez, son épouse, fille de Jose Luis Pérez – Mas Martinet). En 2001, il achète une autre vigne de Carignan centenaire et commence à expérimenter la viticulture de montagne, reprenant le labour avec la mule et la viticulture écologique. Il ouvre ainsi un nouveau chemin comme créateur de vin, de la vigne à la bouteille. Jusqu´alors il élaborait le vin seulement depuis la récolte et non depuis la viticulture. Un changement très important. Cette vigne : « la viña del vuit » est la copropriété de 8 amis. 4 filles : Sara Pérez, Ester Nin, Montse Mateos, Núria Pérez et 4 garçons : René Barbier, Iban Foix, Julien Basté, Philippe Thevenon. En 2002 nait sa première fille Ariadna Barbier Pérez ; avec Sarah ils élaborent un vin de la Riberia Sacra du domaine Dominio don Bibei. En 2003, ils créent le restaurant Los irreductibles, à Gratallops. En 2004 il entre comme associé à Venus la Universel D.O. Montsant. Cette même année nait son fils René Barbier Pérez, en 2008, sa deuxième fille Gaia, et en 2012 son deuxième fils Léon.
Actuellement, il est le responsable de la vinification de la bodega de Clos Mogador.
CHRISTIAN
 

CHRISTIAN BARBIER MEYER

Christian est né le 14 juillet 1992, à Nancy. Depuis son premier mois il vit à Mogador, dans cette terre naturelle de schiste sauvage, habitée d´une faune et flore intenses et variées. Instruit par la sagesse et la complexité du règne végétal et du monde animal, il grandit au cœur de la réalité et avec les messages constants de son environnement. Christian reçoit la formation continue de la culture en biodynamie avec la fédération biodynamique espagnole, et des écoles étrangères comme celle de Claude Bourguignon « Étude sur la vie de la terre ». Depuis juillet 2013, il est le responsable de la viticulture de Clos Mogador.

ANDERSON
 

ANDERSON BARBIER MEYER

Né en Haïti le 19 novembre 1996, catalan depuis l'âge de 4 ans, jeune étudiant heureux. Son père dit : « Je m'imagine le discours de notre fils, comédien, gai, humaniste… il vous dirait avec un grand sourire : La vie est pleine de belles petites choses, prenez les ! ». Et peux être vous servira-t-il en même temps une coupe de Mogador.

ORIGINES
 

Au 19º siécle la famille Barbier possédait en France 1.500 hectares de vignoble réunis dans un grand domaine appelé : Le Martinet. Dans son célèbre roman: Les Gens de Mogador, Elisabeth Barbier a baptisé Le Martinet: Mogador. Situé dans le Vaucluse, entre Viollès et Sablet, il englobait trois appellations : le plan de dieu, le Rastau et Gigondas.

Nôtre arrière-grand-père Léon Barbier créa la bouteille du domaine. En 1880 Léon Barbier fut contraint par les ravages du phylloxera de chercher en Espagne le raisin qui alors faisait défaut en France. C’est ainsi qu’il fonda une cave de négoce à Tarragone (Catalogne) qu’il baptista René Barbier du nom de son fils. Dans les années 1940, les fils de René Barbier: Léon II et René II prirent l’iniciative de mettre en bouteilles les premiers priorat ainsi que des vins régionaux de qualité. Dans le même temps l’occupation de la france les obligea à modifier leur stratégie commerciale. L’objectif de la famille fût d’améliorer les vins espagnols en élevant la technologie oenologique. Misant sur le tourisme croissant des années 60, les caves René Barbier S.A. s’unirent avec une Sociéte ayant des objectifs identiques pour animer ce projet de qualité.

Cependant ce «tourisme de masse» de l’époque ne favorisa pas le dévoleppement de la Culture du vin. De plus la mort prématurée de René II a l’âge de 50 ans, fit avorter ce projet et la société fut absorbée par une autre de réputation assez douteuse. Après la transition démocratique en Espagne cette acquisition frauduleuse fut cassée, mais les dettes accumulées n’ont pas permis le rachat de la societé familiale. C’est une troisième société : Freixenet qui racheta la marque familiale René Barbier.

C’est en 1978 qu’intervient la descendance de la famille Barbier. René Barbier III fils de René Barbier II, sa femme Isabelle Meyer et leurs enfants: René Barbier IV, Céline et plus tard Christian et Anderson acquièrent a Gratallops quelques hectares de grenache dans une zone d’appellation contrôlée : «le Priorat». C’est la naissance de CLOS MOGADOR. Quelques années plus tard, en l’an 2000 c’est la réalisation d’un projet qui leur tenait à coeur : un vin blanc appelé NELIN. Dans le même temps, dans un caractère de croissance nous collaborons dans un nouveau projet autour d’un vignoble de vieux carignans. Ce vignoble implanté sur un terroir unique appellé MANYETES donne son nom à un nouveau vin.






Documento sin título






               
Isabelle, œuvres peintes


Documento sin título






               


Si vous voulez en acheter une oeuvre, envoyer un courrier à Isabelle i.meyernoirel@gmail.com